Parking utilitaire : comment trouver un parking adapté facilement ?

parking utilitaire

Pourquoi recherche-t-on régulièrement des parkings pour utilitaire ? Faire une recherche pour un parking utilitaire est assez fréquent. De nombreux parkings ne sont pas adaptés à ces véhicules aux dimensions assez particulières.

Il est pour la plupart du temps utilisé à des fins professionnelles et pour transporter des marchandises ou matériaux. Il permet en outre de stocker un grand volume d’objets. Il existe plusieurs formats de véhicule utilitaire, ce peut être des fourgons ou fourgonnettes. Ils font de 3m3 à 9m3. Pour garer ses utilitaires, il faut une place dont la hauteur minimale est de 2 mètres. Une place un peu plus large et un peu plus longue.

Enfin, si les places correspondent à la bonne dimension, il faut également un parking où il est simple de circuler. Il faut donc une rampe large de préférence.

Les parkings pour utilitaire


Pourquoi chercher un parking utilitaire ?  

L’utilitaire ressemble à un petit camion, et comme ces derniers il est souvent banni des grandes villes. Il est généralement lié à un transport polluant. Bien que les constructeurs innovent, les petits camions restent polluants et ne peuvent circuler à tout moment. C’est d’ailleurs le cas de Paris, Lyon ou encore Bordeaux. 

En effet, comme tous véhicules ils sont contraints de respecter les crit’air. De même, certaines villes les trouvent contraignantes. En effet, garer un utilitaire devant un domicile n’est pas agréable pour le riverain car la lumière ne pénètre plus chez lui. Ils ne sont pas non plus esthétiques, ils ne peuvent donc rester garé plus de 24 heures consécutives. Ces dernières règles ne sont valables que dans certaines communes.


Trouver un parking pour son utilitaire 

Dans les grandes métropoles françaises, la mobilité urbaine est un sujet d’actualité. Toutes les communes ont à cœur d’améliorer la qualité de vie de leurs riverains et d’optimiser la place de la ville. Les places de stationnement disparaissent peu à peu. De nouvelles mobilités font leur apparition comme le vélo, ou les voitures électriques. 

Pour ce dernier cas, il est donc important de donner la possibilité aux propriétaires de voitures propres de se garer et de recharger leur véhicule lorsqu’il s’agit d’une voiture électrique ou hybride rechargeable. Les places de stationnement se raréfient, et les conducteurs des utilitaires savent qu’il est très difficile de se garer. 

La concurrence est très rude sur la voirie, il vaut mieux dans ce cas opter pour la location d’une place de parking lorsque vous devez vous garer quotidiennement à un même endroit. Cela vous évite toutes les démarches administratives liées à la carte de stationnement résidentielle ou professionnelles. Vous vous assurez de la possibilité de vous garer 24h/24 sur une place attribuée. 

 

Location d’une place de parking pour utilitaire

Chez Yespark, nous disposons de nombreuses places de parking, plus de 40 000 en France. Ce sont des places autant dédiées aux vélos, motos, voitures ou utilitaires. Si vous recherchez une place de parking pour votre utilitaire, alors vous pouvez rechercher le parking qui vous correspond en tapant l’adresse de votre choix. Vous pouvez également filtrer les parkings en cochant le type de véhicule à savoir utilitaire. De cette manière, nous vous proposerons uniquement des places adaptées à ce type de véhicule. Le parking vous permettra également de manœuvrer facilement. 

Nous disposons de plusieurs parkings pour utilitaire dans les grandes villes, vous retrouverez nos guides ci-dessous :

Yespark propose uniquement des abonnements mensuels, sans engagement et sans caution (sauf pour les parkings qui s’ouvrent avec un badge). Votre abonnement se renouvelle automatiquement tous les mois. Prendre un abonnement vous prendra moins de 5 minutes : 

  • trouver le parking adéquat ;
  • S’inscrire pour profiter des deux jours d’essai gratuit ; 
  • Téléchargez l’application ; 
  • Connectez-vous à votre compte ;
  • Profitez de vos deux jours pour visiter le parking grâce à votre télécommande numérique. 

Depuis votre application, vous pouvez ouvrir votre parking grâce à la télécommande numérique, changer de place, changer de parking, ou bien télécharger vos factures. Louer une place de parking n’a jamais été aussi simple.

Nous sommes également disponibles pour vous aider dans vos recherches, vous pouvez nous contacter à hello@yespark.fr. N’hésitez pas à nous indiquer où vous recherchez un parking et la hauteur de votre véhicule afin que nous puissions vous faire des propositions adaptées. 


location parking
Louer une place de parking pour votre utilitaire


Place de parking avec borne de recharge pour utilitaire 

Leader de la location de parking sans engagement, nous installons et proposons des places de parking avec borne de recharge. De plus en plus d’utilitaires électriques font leur apparition sur le marché, il faut ensuite pouvoir les recharger à domicile ou sur son lieu de travail. 

borne de recharge parking

Ne perdez plus de temps, avec Yespark Recharge, vous louez une place de parking avec une borne de recharge pour véhicule électrique. De cette manière, vous êtes certain de pouvoir vous garer 24h/24 sur votre place attribuée et surtout de pouvoir recharger votre véhicule pour le lendemain. 

L’abonnement est toujours sans engagement et sans caution. Vous disposez d’une carte pour recharger votre véhicule, mais la borne vous est attribuée et seuls vous pouvez en profiter. 


Professionnel ? opter pour notre service dédié ! 

Si vous êtes gestionnaire d’une flotte de véhicules, alors vous pouvez faire appel à notre service dédié aux professionnels. Vous disposez d’un interlocuteur dédié qui vous permet de gérer vos parkings et vos accès. Tout se fait en ligne, de cette manière, en fonction de nos disponibilités, nous vous proposons des places de parking adaptées à votre demande et aux véhicules !

L’abonnement est sans engagement et sans caution (sauf pour les parkings qui s’ouvrent avec un badge). Vous accédez au parking avec une télécommande numérique disponible sur l’application Yespark. Cette télécommande se présente comme un badge et vous permet d’accéder au parking très simplement et instantanément. Partager vos accès est très simple !  

Si vous avez des véhicules utilitaires électriques, alors dans ce cas, nous pouvons également vous installer des bornes de recharge dans le parking de votre choix. Vous pouvez nous contacter directement en cliquant sur ce lien. 



Voiture 2021 : les changements en 2021

2021 radars

2021 est une année chargée en réforme et en changement relatif à notre mobilité. De nouvelles règles strictes font leur apparition concernant les véhicules polluants principalement. On retrouve également la mise en place de plusieurs aides financières pour encourager les automobilistes à changer de voiture et pour opter pour un modèle électrique ou hybride rechargeable.

Dans cet article vous retrouverez toute l’actualité relative à l’utilisation des voitures, des aides et également tous les changements auxquels vous devrez vous convertir.


Une prime à la conversion toujours utilisable

La prime à la conversion a été mise en place le 30 juin 2020.

prime à la conversion

Cette prime avait un double objectif encourager les automobilistes propriétaires d’une voiture polluante à changer de voiture pour opter pour un véhicule plus respectueux de l’environnement, et le second était de relancer l’économie dans le secteur de l’automobile et notamment pour aider les constructeurs qui ont soufferts de la crise du coronavirus.

Les montants de cette prime à la conversion devaient changer en janvier 2021, cela ne se fera qu’au 1er juillet 2021. Pour profiter de la prime à la conversion, il faut respecter plusieurs critères.

Le bonus écologique : un délai prolongé

Tout comme la prime à la conversion, le bonus écologique demeure inchangé jusqu’au 31 juillet 2021. On peut imaginer que cet été de nouveaux barèmes seront mis en place. Les voitures électriques et hybrides rechargeables sont concernés par cette aide financière.


A partir du 1er juillet 2021, le bonus sera rabaissé de 1000 € à voir si de nouveaux changements sont prévus.
Les aides financières pour l’achat d’une voiture électrique restent donc importantes, et vous retrouverez dans nos articles différentes informations concernant toutes les aides liées à l’achat d’un véhicule propre (électrique ou hybride).

Bonus-malus écologique en 2021


Le bonus-malus a évolué en 2021 évolue et vient discriminer les voitures polluantes en les taxant. Chaque année ce malus va évoluer en ne laissant qu’à la fin le choix d‘achat d’un véhicule électrique ou hybride rechargeable. 

Le malus peut augmenter jusqu’à 30 000 € lorsque le véhicule émet 219 g ou plus par kilomètre. On sait déjà que le malus va évoluer pour les deux prochaines années :

Les changements de 2021
  • En 2022 le malus sera appliqué aux véhicules qui émettent plus de 128 grammes de CO2/km. Le malus s’élèvera à 40 000 € en 2022 pour les véhicules émettant plus de 223 grammes de CO2/km
  • En 2023, le malus s’élèvera à 50 000 € pour les véhicules les plus polluants et le malus s’appliquera aux véhicules qui émettent 123 grammes de CO2/km en 2023.


Par ailleurs, un nouveau « malus au poids » sera mis en place à partir du 1er janvier 2022. Il concerne les véhicules neufs pesant plus de 1,8 tonne. Son tarif unitaire sera de 10 € par kilogramme.


De nouveaux radars font leur apparition


Pour limiter la pollution atmosphérique, de nouvelles règles apparaissent. Cela passe par la mise en place de crit’air dans de nouvelles villes, la mise en place de zones à faible émission, et de radars antivoiture polluante (ou voiture anciennes). 

Enfin concernant les radars qui évaluent la vitesse, ils seront de plus en plus nombreux sur le territoire français. Il y en aura 4 700 au total sur les différents axes routiers. Cela représente un investissement de 58 millions d’euros. Une partie dans de nouveaux radars-tourelles et leur version miniaturisée en mode « urbain ».

Les grands excès de vitesse ont été très nombreux en 2020 notamment pendant le confinement. Sur les 450 en circulation en 2021, pas moins de 223 seront confiées à des entreprises indépendantes.



Le prix des péages et de l’essence

Le prix des péages a quelque peu augmenté au 1er février. Cela concerne les grands axes autoroutiers. La hausse serait de 0,44%. 

Concernant l’essence, du fait de la crise du coronavirus l’utilisation de la voiture est moindre. Ainsi moins de demandes et une grande offre de l’essence font que les tarifs sont plutôt bas. Depuis peu, le prix de l’essence à la pompe augmente peu à peu. Aucune nouvelle taxe n’est prévue à ce sujet. 

Le retour du 90 km/h ?

Il y a deux ans, pour des raisons de sécurité, la vitesse maximale sur les départementales a été abaissée de 90 km/h à 80 km/h. 59 départements ont voté pour remettre en place le 90 km/h. 37 départements restent toutefois opposés à remettre le 90 km/h en place. 

Beaucoup de critiques ont été faites au sujet de cette baisse de limitation de vitesse notamment sur les résultats que cette baisse de 10 km/h devait apporter. Le fait est que les comptes n’y seraient pas : 

  • peu de vies sauvées ou aucune preuve que c’est lié ;
  • aucun chiffre sur la variation des émissions de C02 ; 
  • 10 km/h moins vite permettrait de descendre le volume d’un décibel, autrement dit une valeur imperceptible pour nous.


L’obligation d’avoir des pneus hiver pour certains automobilistes

pneus hiver et 4 saisons

Pour l’hiver prochain en 2021, le port de pneus hiver sera obligatoire dans les régions de France dites montagneuses. 48 départements sont concernés dans les régions suivantes : la Corse, le Massif central, les Vosges, les Pyrénées, les Alpes et le Jura. Ce sont les préfets qui décideront quelles sont les communes concernées et à quelle période de l’année il sera obligatoire de circuler avec des pneus hiver


Des taxes pour les véhicules d’entreprise :

Le gouvernement souhaite donc que les entreprises investissent dans des voitures électriques ou hybrides, des véhicules propres. Les véhicules immatriculés à partir de mars 2020 qui combinent électrique et diesel sont assimilés à un véhicule uniquement diesel lorsqu’ils émettent plus de 120 g/km de CO². Les autres véhicules qui combinent électrique et diesel sont assimilés à un véhicule uniquement diesel lorsqu’ils émettent plus de 100 g/km de CO².

Des exonérations sont également possibles notamment pour la liste des véhicules suivants : 

fiscalité 2021 voiture
  • Vente (voitures des négociants en automobile par exemple) ;
  • Location, si l’objet de la société est la location de véhicules ;
  • Transport à la disposition du public (taxis et VTC, par exemple) ;
  • Enseignement de la conduite automobile (auto-école) ou aux compétitions sportives (sauf pour les entreprises de pilotage sportif sur circuit qui sont imposables) ;
  • Usage agricole ;
  • Usage exclusivement commercial ou industriel.

D’autres nouvelles informations devraient arriver concernant la circulation des véhicules au premier trimestre de 2021. Paris pourrait ainsi être limité à 30 km/h et la limitation de vitesse des grands axes pourrait baisser à 50 km/h. 

Fourrière : ce qui change en 2021

Mise en fourrière

Se faire enlever sa voiture ou sa moto n’est jamais très agréable, pourtant ce sont 250 000 véhicules enlevés chaque année. Les enlèvements sont majoritairement dus à un stationnement gênant ou à un contrôle technique périmé. Faire face à une mise en fourrière de son véhicule n’est pas si simple. En effet, cela signifie qu’il faut payer des factures qui sont importantes et surtout faire face à de nombreuses démarches administratives.

Les règles de la fourrière ont changé depuis le 1er janvier 2021. Cela signifie que les tarifs d’enlèvement ont augmenté pour notre plus grand malheur, mais les délais pour récupérer votre véhicule sont raccourcis : il ne vous faudra pas tarder pour récupérer votre véhicule non seulement pour une question financière, mais également pour éviter que votre véhicule ne soit mis à la casse ou vendu. Les délais ont été raccourcis cette année.

Ces nouvelles mesures seront appliquées à partir du 1er avril 2021. Cette nouvelle réforme concerne l’intégralité du territoire. Elle harmonise également les différentes règles relatives à la mise en fourrière et la gestion de ce type d’enlèvement bien particulier. Certains départements ont déjà adopté ces nouvelles mesures comme le Finistère, la Seine-Saint-Denis, le Val d’Oise, la Vienne ou encore le Pas-de-Calais.

Toutes ces nouvelles mesures ont pour objectif de désengorger les fourrières souvent surmenées et pleines.


Pour quelles raisons votre véhicule peut-il être enlevé ?


Reprenons depuis le début, votre véhicule peut être emmené à la fourrière pour plusieurs raisons. En effet, cela est toujours et généralement lié à une infraction au stationnement. Ci-dessous un tableau qui récapitule les raisons pour lesquelles votre voiture peut-être déplacée à la fourrière :

Immobilisation du véhiculeVéhicule immobilisé pour une infraction qui n’a pas cessé après 48 heures.
Arrêt ou stationnementArrêt ou stationnement dangereux, gênant ou abusif.Non-respect des règles sur autoroute si le conducteur est absent ou refuse de faire cesser l’infraction. Par exemple, arrêt sur la bande centrale séparative de l’autoroute.
Trouble à la circulationVéhicule qui gêne ou empêche la circulation.
Contrôle techniqueNon-respect des obligations liées au contrôle technique.
Protection de l’environnementNon-respect des règles de sauvegarde de l’esthétique des sites et des paysages classés.Non-respect des règles de circulation dans les sites naturels.Utilisation pour le loisir d’une motoneige en dehors des terrains prévus.Véhicule abandonné dans une forêt soumise au régime forestier.Véhicule abandonné dans un lieu public ou privé.Véhicule hors d’usage (épave).
Véhicule de 3,5 tonnes ou plusNon-respect dans un tunnel de la distance de sécurité entre 2 véhicules.
Moto, tricycle, quadricycle à moteur, cyclomoteurNon-respect du port d’un casque et des équipements obligatoires.
CyclomoteurUtilisation d’un dispositif pour dépasser les limites de vitesse, de cylindrée ou de puissance du moteur, ou cyclomoteur transformé dans ce but.
Infraction pouvant entraîner la confiscation du véhiculePar exemple, conduite du véhicule malgré la notification d’une décision de suspension administrative.
Infraction grave au Code de la routeConduite sans permis de conduire. Conduite sous l’emprise de stupéfiants. Conduite en état d’ivresse manifeste. Conduite sous l’emprise de l’alcool. Refus de se soumettre aux vérifications concernant l’usage de stupéfiants.Refus de se soumettre aux vérifications concernant l’état d’alcoolémie. Constat d’un dépassement de la vitesse maximale autorisée de 50 km/h ou plus.
Responsabilité pénaleAuteur d’une infraction qui ne peut pas justifier d’un domicile, d’un emploi en France ou d’une caution. Auteur d’une infraction qui n’a pas payé son amende forfaitaire dans les 4 mois et ne peut pas justifier d’un domicile en France.
Tableau récapitulatif des mises en fourrières


Le prix des fourrières en 2021


Le prix de la mise en fourrière varie selon le véhicule qui y est emmené. Vous trouverez ci-dessous un récapitulatif des frais que vous devez engager si votre véhicule est emmené à la fourrière. La facture ne pourra dépasser les montants indiqués pour chaque prestation.

Pour une voiture particulière :

Frais de fourrièreLieu d’immobilisationMontant maximum à régler
Immobilisation matérielleEnsemble du territoire7,60 euros
Opérations préalablesEnsemble du territoire15,20 euros


Enlèvement
Paris
Lyon, Marseille, Toulouse
Reste du territoire
150 euros
126 euros
121,27 euros
Garde journalièreParis
Lyon, Marseille, Toulouse
Reste du territoire
29 euros
10 euros
6,42 euros
ExpertiseEnsemble du territoire61 euros
Les frais de fourrière liés à une voiture particulière



Pour un poids lourd :

Immobilisation matérielleEntre 3,5 et 44 tonnes (inclus) : 7,60 euros
Opérations préalablesEntre 3,5 et 44 tonnes (inclus) : 22,90 euros

Enlèvement
Entre 3,5 et 7,5 tonnes (inclus) : 122 euros– Entre 7,5 et 19 tonnes (inclus) : 213,40 euros– Entre 19 et 44 tonnes (inclus) : 274,40 euros
Garde journalièreEntre 3,5 et 44 tonnes (inclus) : 9,20 euros
Expertise Entre 3,5 et 44 tonnes (inclus) : 91,50 euros
Les frais de fourrière pour les poids lourds



Pour les deux roues, motos, scooters etc :

Immobilisation matérielleParis
Reste du territoire
7,60 euros
7,60 euros
Opérations préalablesParis
Reste du territoire
7,60 euros
7,60 euros
EnlèvementParis
Reste du territoire
49 euros
45,70 euros
Garde journalièreParis
Reste du territoire
10 euros
3 euros
ExpertiseParis
Reste du territoire
30,50 euros
30,50 euros
Les frais de fourrière liés aux deux-roues

Enfin concernant les autres véhicules immatriculés :

Immobilisation matérielle7,60 euros
Opérations préalables7,60 euros
Enlèvement45,70 euros
Garde journalière3 euros
Expertise 30,50 euros
Les frais liés à tout véhicule immatriculé


Vous l’aurez compris les prix varient que ce soit en région parisienne ou non, vous pourrez retrouver toutes les informations sur la fourrière à Paris, la fourrière à Lille, la fourrière à Marseille et tout autre fourrière pour chaque ville dans nos guides :


Quels sont les changements par rapport à 2020 ?

Plusieurs changements ont été constatés depuis le 1er février 2021, le prix ne varie que très peu, mais la procédure d’enlèvement est bouleversée. Plusieurs changements se font savoir.


Des frais moins élevés

Les frais d’immobilisation ne changent pas, ce sont les frais relatifs aux frais initiaux ou frais d’opération préalables qui augmentent. En 2021, ils se montent à 15,20 euros pour une voiture particulière, 7,60 euros pour un véhicule à deux, trois ou quatre roues motorisé. Déplacer un remorqueur sur le lieu de l’enlèvement d’un poids lourd est plus onéreux : 22,90 euros.

Le montant varie également en fonction de la commune dans laquelle votre véhicule a été enlevé. Un surplus sur la facture peut-être liée à la distance parcourue par la fourrière.

La fourrière en 2021 : quelle est la procédure à suivre pour faire enlever un véhicule ? 


Cette nouvelle réforme se traduit par la mise en place d’un système de fiche post-mise en fourrière. Cette fiche est bien plus détaillée qu’avant. Elle vient répertorier toutes les rayures, coups et autres bris du véhicule. Ce document est établi par un officier de police judiciaire  qui s’ajoute au procès-verbal et à la fiche de circulation est composé de deux dessins, permettant de montrer avec précision l’emplacement de chaque dommage et de photos. Cette fiche peut être faite avec le propriétaire du véhicule, ce qui serait l’idéal mais ce n’est pas obligatoire. 

A l’issue des 3 jours suivant l’entrée du véhicule en fourrière, une expertise était faite et facturée 60 €. Cela a pour but de faciliter les démarches et d’éviter tout litige avec les propriétaires.  Pour rappel, si vous constatez des dégâts qui n’étaient pas présents sur votre véhicule avant sa mise en fourrière, il est tout à fait possible de déposer une réclamation, en joignant notamment les devis de garagistes ou d’experts, estimant le montant des réparations. Si la procédure amiable n’aboutit pas, vous pouvez alors demander un recours au tribunal administratif.

Mise en fourrière
Mise en fourrière 2021




Fourrière 2021 : quels changements pour les fourrières ?


Grâce à ces différents changements, les fourrières pourront faire tourner les véhicules plus longtemps et éviter de stocker des véhicules trop longtemps. En effet, alors qu’avant le délai était de 1 mois, avec cette réforme, les fourrières gardent 15 jours les véhicules.

Concernant le propriétaire de la voiture devra s’acquitter des frais de mise en vente à hauteur de 100 € pour une voiture, de 50 € pour un deux-roues ainsi que de tous les frais de mise en fourrière détaillés dans le tableau ci-dessus. Dans le cas où le véhicule est considéré en mauvais état, le délai est abaissé à 10 jours à compter de la mise en demeure.

Au-delà des 10 ou 15 jours, la voiture est déclarée comme abandonnée et elle peut être vendue ou détruite si sa valeur est faible. Le prix est estimé selon la date de mise en circulation, ses caractéristiques techniques, et la cause de la mise en fourrière. L’OPJ a également la possibilité de retirer à titre conservatoire le certificat d’immatriculation s’il juge que le véhicule est trop endommagé.

Comment éviter une mise en fourrière ?

Yespark est la solution à tous vos problèmes de stationnement et par conséquent des éventuels risques d’enlèvement. Nous proposons de la location mensuelle de parking, et vous pouvez ainsi louer une place de parking sans engagement et sans caution (sauf pour les parkings qui s’ouvrent avec un badge).

Yespark vous propose des places de stationnement partout en France, en Italie et aux Pays-Bas. Simple d’utilisation, prendre un abonnement ne vous prendra que 5 minutes. Sur la plateforme, rechercher le parking qui correspond à vos critères (type de places, prix et adresse) puis visiter le parking grâce aux deux jours d’essai gratuit !

Vous accédez au parking grâce à la télécommande numérique disponible sur l’application Yespark. Trouvez dès maintenant le parking qui vous convient !

Louer une place de parking facilement dans un parking sécurisé !


Si vous avez des questions concernant notre service de location, vous pouvez nous contacter à hello@yespark.fr.

La mobilité urbaine évolue, Yespark aussi !

la mobilité urbaine

L’actualité concernant la mobilité est très variée ces derniers mois, cela est la conséquence de la crise du coronavirus, mais pas seulement. Les mentalités évoluent, et les Français ont à cœur de changer leurs habitudes. Aujourd’hui, on observe que les déplacements des Français se font soit en voiture électrique, hybride ou bien à vélo. L’utilisation des transports en commun reste toutefois forte, mais leur fréquentation diminue avec les mesures mises en place par le gouvernement concernant le télétravail. 

Dans cet article, vous découvrirez nos nouveaux services, et nos améliorations. A l’écoute de nos utilisateurs, nous voulons tous les jours améliorer leur expérience. Quant à nos partenaires, nous souhaitons leur proposer des solutions d’avenir pour les accompagner dans la gestion de leur parking tels que la mise en place de bornes de recharge ou l’installation de places dédiées aux vélos. 

Yespark s’inscrit dans le mouvement de la mobilité électrique

Tous les ans, le nombre de voitures électriques vendues et immatriculées en France augmente, mais 2020 est une année record ! Cette année ce sont 100 000 voitures électriques immatriculées en France, dont plus de 20 000 au mois de décembre. En 2019, ce sont 42 000 véhicules électriques qui ont été immatriculés en France. On voit plusieurs raisons à cette hausse, le gouvernement a largement insisté sur les différentes primes disponibles à l’achat d’un véhicule propre : un Français pouvait alors obtenir jusqu’à 17 000 € d’aide pour acheter une voiture électrique ou hybride rechargeable à la condition qu’il mette à la casse son ancien véhicule. 

Quelques chiffres sur la voiture électrique

De même, les constructeurs automobiles ont fait de gros progrès quant à l’autonomie de la voiture et le nombre de km qui peuvent être parcourus en une seule charge. Enfin, la principale peur des automobilistes était de ne pas trouver de bornes de recharges, et on les comprend. Cette inquiétude peut être mise de côté, car les collectivités territoriales ont fortement travaillé sur ce sujet et on compte désormais 30 000 bornes de recharge en France. Ce chiffre reste toujours bas par rapport au nombre de propriétaires de voiture électrique mais reste toutefois encourageant.

location parking avec borne de recharge

A ce problème de manque de bornes de recharge, Yespark propose des solutions ! Notre nouveau service Recharge consiste à installer des bornes de recharges sur les places louées par nos utilisateurs. Nos abonnements restent sans engagement et sans caution. L’abonné paye la location de la place de parking et la location de la borne la borne de recharge.

De cette manière, il est certain de pouvoir trouver une place de parking et de pouvoir charger sa voiture au bon moment. Il est gagnant ! Créé en 2020, nous avons déjà installé près de 200 bornes de recharge en région parisienne.

 

Grâce à notre service Recharge, les bailleurs et propriétaires s’inscrivent dans la mobilité de demain. Nous leur proposons une solution simple leur permettant à la fois de bénéficier de loyers grâce à la location de place de parking, mais également d’installer facilement des bornes de recharge. Cette installation ne change rien pour eux, ni pour leur résident qui ne paie pas de charges en plus.

Un service dédié aux professionnels

Yespark développe de nouvelles fonctionnalités pour les professionnels afin de faciliter l’accès à des parkings aux employés. Nous pensons qu’un salarié n’a pas de temps à perdre à chercher une place de parking. Ainsi, en partenariat avec Yespark, ils accèdent à une place de parking depuis leur compte et ce sont leurs supérieurs qui gèrent les droits d’accès. Nous ne leur demandons aucun avance, tout se fait directement avec leur responsable. 

professionnels

Adapter la mobilité des professionnels, c’est également les aider dans leur transition écologique. Nous proposons des forfaits et des places pour les flottes de véhicules des professionnels électriques ou hybrides rechargeables.

Faciliter le quotidien des automobilistes est notre priorité !

Des places de parking dédiées aux vélos

Depuis 2020, et surtout depuis le mois de mai, l’utilisation des vélos a explosé. On enregistre une fréquentation de plus de 68% sur les pistes cyclables. Pour cause, la crise du coronavirus a amplifié le mouvement. A la suite du premier confinement, les villes ont aménagé de nombreuses pistes cyclables.

parking vélo

On comprend donc que l’utilisation des vélos dans les grandes métropoles de France est encouragée. Ce nouvel engouement pour les déplacements à vélo a entraîné une forte hausse du nombre de vols de vélos.

On recensait en 2020 environ 500 vols de vélo par mois selon la Préfecture de Paris. Il faut rappeler que ce nombre est biaisé, car ce sont uniquement les personnes qui ont porté plainte. Le phénomène ne cesse de s’amplifier. 

Pour pallier les manques de places pour vélos dans les grandes villes, et pour protéger les propriétaires d’éventuels vols, Yespark propose désormais à la location des places de parking dédiées au stationnement de ces deux-roues. Ce sont des places sécurisées et entièrement adaptées aux deux roues.

Aujourd’hui les Français sont prêts à s’engager pour améliorer leur qualité de vie et limiter leurs impacts écologiques et cela passe par l’utilisation du vélo et des véhicules électriques ou hybrides rechargeables. Nous sommes convaincus qu’il s’agit de l’avenir. Nous voulons nous adapter à cette nouvelle mobilité que nous encourageons. Changer notre manière de circuler commence également par donner des solutions, et nous sommes sûrs que nos parkings de demain sauront répondre à ces enjeux ! 

La neige abîme-t-elle les voitures ?

voiture neige

Partout en France, la neige fait son grand retour cette année. De nombreux épisodes de neige sont prévus en janvier et en février et cela sur tout le territoire. Il se peut que les chutes soient minimes ou bien qu’il y ait quand même quelques centimètres de prévues sur la chaussée. 

Conduire sous la neige n’est pas sans risques. Pour cause, sous cette jolie couche blanche se cache souvent du verglas. Vous devez adapter votre conduite. Pour vous aider à conduire plus sereinement, vous pouvez opter pour des pneus hiver ou de 4 saisons.

On parle souvent des conditions de conduite, mais peu de l’impact direct de la neige sur la voiture. Dans cet article, vous retrouverez toutes les informations relatives aux conséquences de la neige et l’impact que cela peut avoir sur votre voiture ou moto. Vous découvrirez également notre service de location de parking, permettant ainsi de protéger votre voiture du froid.

Préparer sa voiture pour l’hiver : protéger sa voiture de la neige

Si vous n’avez pas de garage ou de parking souterrain, cela signifie pour la plupart du temps que vous avez opté pour la solution de la voirie. Garer votre voiture dehors a donc un fort impact sur la santé de votre véhicule notamment par temps de neige. 

Comment protéger sa carrosserie pendant l’hiver ?

Le sel et le sable déversés l’hiver sur les routes est préjudiciable pour votre véhicule, non seulement parce que le sel attaque les pneus, mais il attaque également la carrosserie et sa peinture surtout si vous avez des petits impacts. Pour éviter que ces impacts se détériorent ou s’agrandissent, vous pouvez les faire réparer ou passer un coup de polish. 

Neige et gel sont synonymes de températures négatives, pensez bien à changer votre liquide lave-glace. Des produits existent qui peuvent tenir jusqu’à -30°. En hiver, contrairement à ce que l’on croit avec la neige, le sable et le sel, nous sommes amenés à régulièrement utiliser nos essuie-glace et le liquide lave-glace. Il faut donc bien vérifier que vos essuie-glaces n’ont pas été cuits par le soleil caniculaire de cet été. 

Pensez à vos freins !

En hiver, on fait appel à nos freins et ces derniers sont usés plus souvent : pluie, neige et verglas font souvent appel à nos freins et ils s’usent donc plus vite. Les plaquettes doivent donc être en excellent état! 

Il est fortement conseillé de les vérifier avant l’hiver, et tout au long de l’hiver. 

Comment protéger sa voiture tout au long de l’hiver

Alors que les températures de l’hiver sont négatives, la batterie de votre voiture est menée à rude épreuve car cela demande beaucoup d’énergie pour démarrer. Il est donc important d’avoir une batterie en bon état sous risque de tomber en panne. Ainsi, si votre voiture est garée dehors, la probabilité pour que votre voiture tombe en panne est de plus en plus importante. 

Protéger sa voiture du froid, et la mettre à l’abri

proteger sa voiture de la neige

Il faut à tout prix éviter que votre voiture soit à l’abri des températures négatives, ainsi si vous ne pouvez pas la rentrer dans un garage c’est le top, dans le cas où vous n’avez pas de lieu protégé, vous pouvez aussi opter pour la location d’une place de parking. 

D’autres choix sont possibles, vous pouvez opter pour l’achat d’une bâche spéciale, voire une version enveloppant tout votre vitrage jusqu’aux rétroviseurs. Autre solution, pour protéger votre pare-brise la solution du carton mais cela ne protège pas la voiture entière du froid. 

 

Lorsqu’il neige, vous pouvez également opter pour une couverture sur le moteur, car le filtre à air pourrait givrer en cas de forte gelée. De même, lors des températures négatives cela peut être une bonne astuce pour garder au chaud votre voiture. De même pour les joints de voiture, le froid peut venir les abimer très vite. Pour cela appliquez un lubrifiant spécial ou type WD40 sur les joints de vos portes ou de coffre.

Pensez à la batterie de votre voiture 

Si vous avez une vieille voiture, alors il vous faut investir dans une batterie de démarrage. En effet, cette batterie portable vous permet de laisser la batterie de votre voiture chargée à minima. Vous pouvez également opter pour la location d’une place de parking. Cela permet que votre voiture soit garée dans un emplacement à température ambiante. 

Grâce à cette location de parking, vous n’aurez plus à vous soucier de dégivrer votre voiture. Il n’y aura plus de risque de verglas, ou de voiture en panne, et votre véhicule supportera mieux l’hiver et ses températures négatives.

voiture neige

Protéger sa voiture l’hiver : n’oubliez pas de la laver régulièrement 

Bien qu’il fasse froid et contrairement à ce qu’il faut penser, il est important de laver votre voiture régulièrement. En effet, comme expliqué précédemment, le sable et le sel sont très mauvais pour votre carrosserie. Cela peut affecter votre garde-boue et une possible corrosion. Chose très simple, vous pouvez également nettoyer au jets uniquement les bas de caisse, les roues et les garde-boues. 

Neige et assurance voiture : quels sont les dégâts pris en charge ? 

Malheureusement et vous l’aurez compris, bien que la neige fasse le plus grand plaisir des skieurs et des enfants, la neige est une vraie problématique pour les voitures surtout si le dit véhicule est enseveli sous une couche épaisse blanche. Sachez que votre assurance ne prend pas toujours tous les dégâts qui sont la conséquence de la neige. 

Si votre assurance voiture ne comprend pas une clause spécifique due aux conséquences de la neige, alors tout est à votre charge. En effet, les dégâts matériels sont pris en charge uniquement si vous avez pris une assurance tout risque ou acceptez une clause liée à la neige. 

Mettez à l’abri votre voiture et épargnez-vous les tracas de l’hiver

Ne craignez plus pour votre voiture en hiver, avec le couvre-feu imposé à 18 h, il vous faut absolument garer votre voiture rapidement et dans un lieu sécurisé et si possible à l’abri de la neige.  Yespark vous garantit de rentrer à l’heure, avec la location d’une place de parking. Cette solution vous permet de vous garer sur une place de stationnement allouée et accessible 24 h/24. Votre abonnement est mensuel, sans engagement et sans caution (sauf pour les parkings qui s’ouvrent avec un badge).

Vous bénéficiez de 2 jours d’essai gratuit pour visiter le parking afin de vous assurer que celui-ci vous convient. Avec cette solution, rentrez chez vous à l’heure et gardez au chaud votre voiture. Le matin vous êtes sûr de partir à l’heure au travail, en effet avec un parking souterrain plus besoin de gratter votre pare-brise. 

Si vous avez des questions concernant notre service de location de parking, vous pouvez nous contacter à hello@yespark.fr

La vacance dans les parkings des bailleurs sociaux : comment rentabiliser ces places ?

vacance parking bailleurs sociaux

La majorité des bailleurs sociaux sont confrontés à la problématique de la vacance. Ces places de parkings inoccupées constituent un manque à gagner important.

Yespark vous explique les raisons de cette vacance et les différentes manières d’y remédier. Focus sur les solutions expérimentées par les bailleurs sociaux.

Quels sont les chiffres de la vacance des bailleurs en France ?

En France, on estime que 400 000 places de parking sont non utilisées, soit un manque à gagner de 300M€. Ce phénomène peut être observé sur tout le territoire français. Ainsi on estime la vacance des parkings comme suit :

On peut donc observer une vacance plus importante en Île-de-France. Ceci est dû au fait que dans cette région le nombre de ménages disposant au moins d’une voiture est faible. En revanche en province, la vacance est moins importante. Cela s’explique notamment par le fait que de nombreux ménages disposent d’un ou plusieurs véhicules. 

Autant de places vides qui pourraient servir à des professionnels, des riverains ou des étudiants qui n’ont pas le luxe de disposer d’un parking proche de leur bureau, logement ou université. D’autant plus, que le stationnement sur la voirie se complexifie. Ce n’est pas toujours avantageux contrairement à la location mensuelle de parking. Dans ce dernier cas de figure, il est donc plus simple de trouver une place où se garer 24h/24 sans risquer un forfait post-stationnement. 

Les causes de la vacance dans les parkings privés

Elle s’explique par une législation contraignante vis-à-vis des résidences sociales

1. La dissociation baux logements/parking

La LOI n° 98-657 du 29 juillet 1998 d’orientation relative à la lutte contre les exclusions a eu un effet direct sur l’augmentation de la vacance des parkings des bailleurs sociaux.

En effet, elle dispose que la location d’un logement ne peut plus être subordonnée à la location d’un emplacement de stationnement pour les logements locatifs sociaux construits à compter du 5 janvier 1977 avec l’aide de l’Etat ou à compter du 1er octobre 1996 et ayant fait l’objet d’une décision favorable du Préfet du département.

En résumé cela signifie que :

  • Un logement n’est pas forcément loué avec une place de parking.
  • Les résidents qui ne le souhaitent pas ne sont pas obligés de louer une place de parking.
  • Les résidents sans place de parking ne payent pas le même loyer que les résidents disposant d’une place de parking. 

Après que cette loi fut appliquée, on s’est aperçu que nombreux étaient les résidents qui ne voulaient pas bénéficier d’une place de parking. Il s’agit de l’une des causes de vacance chez les bailleurs sociaux.

2. Une obligation d’avoir toujours un peu plus de place

Les Plans Locaux d’Urbanisme (PLU) ont longtemps imposé des normes de construction de places de parking assez élevées. Jusqu’à 1998, la loi n°98-657 exigeait de créer plus d’une aire de stationnement par résidence. Les conséquences se font donc ressentir aujourd’hui.

Il y a donc plus  de places de stationnement que de résidents. En plus des places réservées aux résidents qui ne sont pas toujours louées, les places en suppléments prévues par loi ne sont pas louées non plus.  

3. Des locataires qui ne disposent pas de voiture 

On constate que les locataires des logements sociaux sont moins nombreux à disposer d’un véhicule que la moyenne des ménages en général. En effet, leurs revenus sont plus faibles que la moyenne

De même, la situation géographique des logements sociaux fait qu’il n’est pas forcément nécessaire d’avoir un véhicule. C’est le cas à Paris où seulement 34% des résidents disposent d’une voiture. En effet, les locataires préfèrent utiliser les transports en commun qui sont moins chers et bien plus rapide pour se déplacer. 

De même on observe également qu’à Paris, il y a peu de ménages qui disposent d’un véhicule comme on peut le voir ci-dessous : 

Chiffre basés sur le site de l’INSEE

On en conclut donc que les bailleurs sociaux ne peuvent pas compter uniquement sur leurs locataires pour remplir les parkings et louer leur places. Pour contrer ce problème de manque à gagner, les bailleurs tentent de les proposer à la location  à des personnes extérieures.

4. Louer ses places de parking : tout un métier

La mission principale des bailleurs est de proposer un logement avec un loyer abordable. Il s’agit également de garantir un service optimal à la hauteur des attentes de leur locataire. Louer les places de parking vacantes n’est donc pas leur priorité, raison pour laquelle il n’y a pas d’équipe dédiée à la gestion des parcs de stationnement. Cependant, cela ne les empêche pas de  mettre en place plusieurs actions telles que : 

  • Ils font de la publicité dans la rue grâce aux panneaux que l’on peut apercevoir à l’entrée des différents garages. 
  • Communication auprès de leur locataire en leur signifiant qu’il y a des places de disponibles dans le parking de la résidence.
  • Ils publient des annonces sur leur site internet

De même on remarque que : 

  • La procédure pour louer une place de parking avec un bailleur est longue. Il est nécessaire de fournir plusieurs pièces administratives et comme nous l’avons dit plus haut, ceci n’est pas leur priorité. 
  • La gestion des moyens d’accès est plutôt complexe, en effet, nombreux sont les badges à être perdu. Dans ce cas il faut les faire refaire et cela ajoute un temps supplémentaire à la procédure de location d’une place de parking. 

Louer des places de parking n’est pas aussi simple qu’il n’y paraît lorsque ce n’est pas son coeur du métier. De même, gérer l’entrée de personnes extérieures peut engendrer de l’insécurité et du mécontentement de la part des locataires. Il est primordial de suivre les entrées et sorties pour identifier les personnes et ainsi limiter les abus et les dérives parmi lesquels : squat etc, autant d’éléments qui engendrent de l’insécurité.

Plusieurs bailleurs (comme ICF Habitat et Paris Habitat) ont décidé de sous-traiter la location de leurs parkings. Ils augmentent leur taux d’occupation, tout en maximisant leur revenu. En effet, ils ont choisi de faire appel des start-up spécialisées dans le partage des parkings, car elles proposent des solutions innovantes et digitalisées.

Remplir les parkings des bailleurs sociaux : pourquoi est-ce si important ?

Non seulement disposer de places vides dans un parking est un manque à gagner évident, mais cela peut également être source d’inscurité. Ainsi faire appel à des sous-traitants pour remplir les parkings des bailleurs permet de : 

  • sécuriser un lieu peu rassurant au premier abord;
  • louer plus rapidement des places restées longtemps sans locataire;
  • aider les bailleurs dans le processus de location; 
  • venir en aide aux bailleurs dans la gestion quotidienne des parkings et les aider à améliorer leur service;
  • combler le manque à gagner. 

La location des places vacantes n’est pas la priorité pour les bailleurs. C’est pourquoi nombreux sont ceux qui font appel à des sous-traitants, comme expliqué dans cet article. Faire appel à des sous-traitants afin de gérer la mise en place des dossiers de location apparaît comme la solution la plus pertinente pour les bailleurs. En effet, ce système permet de louer une place de parking en moins de 5 minutes et de déléguer un suivi administratif parfois lourd. De cette manière, les locations sont plus nombreuses. 

Yespark met en place un service de location de borne de recharge

borne de recharge et parking

Yespark propose à vos résidents et à nos abonnés de louer une place de parking avec borne de recharge. La mobilité est vouée à évoluer et Yespark aussi !

Le rôle des bailleurs dans la création de place de parking avec borne de recharge devient majeur. Yespark veut ainsi les aider à installer des bornes recharge tout en leur garantissant des revenus stables.

Vous souhaitez en savoir plus sur notre service de borne de recharge, n’hésitez pas à nous contacter. Vos interlocuteurs vous expliqueront le fonctionnement de notre service.