L'impact écologique d'une voiture électrique : est-ce écologique ou non ?

Article mis à jour le 07/04/2021 à 08:19

La voiture électrique est-elle écologique et bonne pour la planète ?

De nombreuses informations relatives aux véhicules électriques circulent. La première chose c’est est-ce qu’investir dans une voiture électrique est écologique ? La première chose c’est qu’à l’utilisation d'un véhicule électrique reste toujours moins polluant qu’une voiture diesel ou essence, elle n’émet pas de C02. Concernant la pollution, il n’y a pas que la pollution atmosphérique qu’il faut prendre en compte, mais également la pollution sonore qui est aujourd’hui une vraie problématique dans les métropoles françaises. Dans cet article, nous verrons si la voiture électrique est un véhicule plus écologique qu’une voiture diesel ou essence, mais également si ce type de voiture est bien moins bruyant qu’on le dit.

L’enjeu des voitures électriques en France

La pollution de la voiture électrique
La pollution de la voiture électrique

Aujourd’hui, on veut vendre énormément aux Français la voiture électrique et pour cause, la pollution de l’air tue environ 48 000 personnes en France. 25 % de la pollution de l’air serait dû au trafic routier. Cette part importante liée aux transports routiers ne peut que favoriser le souhait d’acheter une voiture électrique ou un camion hybride rechargeable. 

L’utilisation de la voiture continue d’évoluer et la crise du coronavirus a accentué ce phénomène. 54% des français en 2019 utilisaient tous les jours leur voiture pour se déplacer : il s’agissait principalement de trajet domicile - travail. Aujourd’hui, le débat vacille entre l’importance de disposer d’une voiture électrique pour limiter le rejet de CO2, mais d’autres part que la construction d’une voiture électrique et notamment sa batterie est très polluante et nécessite des ressources naturelles très rares. 

 

La voiture électrique est-elle polluante ?

La voiture électrique et son impact environnemental
La voiture électrique et son impact environnemental

Contrairement à un diesel ou une essence, les voitures électriques ne rejettent que très peu de CO2 par kilomètre. En moyenne, elles rejettent 112 g/km. Alors en ce qui concerne la circulation d’un véhicule électrique, celui-ci ne pollue que très peu et est donc écologique. Mais qu’en est-il de sa fabrication ? 

Le problème de la voiture électrique est dans sa construction et c’est ce point qui est un enjeu majeur. Les constructeurs doivent innover pour limiter cette pollution liée à sa construction. La création d’une voiture électrique polluerait deux fois plus que la création d’un diesel ou d’une essence. La fabrication des batteries des véhicules électriques émet tellement de CO2 qu’il faudrait parcourir 50 000 à 100 000 kilomètres avec le véhicule pour qu’il devienne moins polluant.

En conclusion, si vous utilisez régulièrement votre voiture électrique cela reste toujours moins polluant que d’utiliser un diesel : le ratio est toujours intéressant. 

 

Mieux vaut une voiture électrique qu’une voiture thermique

La production d’une voiture électrique émet environ 6,21 tonnes de CO2. La moitié de ces émissions sont dues à la construction de la batterie. Une voiture thermique quant à elle émet 3,3 tonnes de C02 pour sa construction globale. 
production de voiture électrique
La production de voiture électrique

La distance parcourue par une voiture électrique doit donc être supérieure à 50 000 KM pour que l’effet de pollution soit inversé. Le véhicule électrique pollue lors de sa création mais après son empreinte carbone est très faible contrairement à son homologue la voiture thermique. 

La fabrication de ces véhicules électriques demande énormément de matériaux comme quelques kilos de lithium et de cobalt pour la batterie ou encore de l’aluminium pour la carrosserie, ce dernier (plus polluant à produire) étant préféré à la tôle car plus léger.

Ces matériaux sont parfois accessibles uniquement à l’autre bout du monde. De même, il faut creuser des mètres sous terre comme pour l’aluminium notamment.
Ce matériau se trouve sous roche et sous forme de « paillettes » qu’il faut retravailler par la suite pour concevoir la carrosserie du véhicule.

La voiture électrique reste la voiture la moins polluante

pollution voiture électrique
La voiture électrique reste la voiture la moins polluante

Malgré l’impact environnemental d’une voiture électrique, celle-ci reste le véhicule le moins polluant. En revanche, l'éthique qui entoure cette dernière reste toutefois contestable. Une fois les 50 000 km parcourus, vous pourrez dire que votre voiture électrique est moins polluante que n’importe quelle autre voiture. Il faut compter environ 3 ans pour rentabiliser la pollution émise lors de la construction des voitures électriques (entre 15 000 et 20 000 km par an). Le bilan carbone sera équilibré et ainsi votre impact environnemental n’en sera que moindre. 

La voiture électrique reste la moins polluante en ce qui concerne le nombre de gramme de CO2 émis par kilomètre. Hors ce qui pollue reste toutefois le nombre de kilomètres parcourus

 

Le problème des batteries des voitures électriques

batterie voiture électrique
Batterie voiture électrique

La dernière problématique liée à la voiture électrique est le recyclage des moteurs ou batterie. Pour le moment il n’existe pas de solution efficace pour autant les constructeurs mettent les bouchés doubles pour trouver une solution. 

En 2019, le Président de la République expliquait vouloir débloquer 700 millions d’euros sur 5 ans pour permettre à la filière automobile franco-allemande de favoriser la recherche de solution pour fabriquer des batteries recyclables. La batterie ne sera plus un problème et la voiture électrique sera donc écologique. 

Renault a également conclu des partenariats pour réutiliser ses batteries usagées dans des centres de stockage, qui permettrait ainsi de pouvoir stocker l'énergie "verte" produite par le vent ou le soleil en période de faible demande, pour la réinjecter sur le réseau lors de fortes demandes.

 

La voiture électrique l’avenir de la mobilité urbaine

Il reste encore de nombreuses améliorations à faire concernant la voiture électrique, mais cette dernière reste toujours une solution favorable quant à la pollution atmosphérique. Vous ne pouvez plus penser qu’une voiture électrique reste plus polluante qu’une voiture diesel, essence ou encore thermique. Pour autant on peut comprendre que vous ayez toujours des a priori pour faire le choix d’acheter une voiture électrique, mais elle reste une voiture écologique.
aides achat voiture électrique
Les aides à l'achat d'une voiture électrique

Les aides à l’achat d’une voiture électrique

Laissez nous vous rappeler que de nombreuses aides ont été mises en place depuis juin 2020 pour acheter une voiture électrique. En effet, on retrouve le bonus écologique, la prime à la conversion et d’autres aides des régions et départements. Si vous mettez au rabais votre voiture, celle-ci peut vous rapporter de l’argent et vous pouvez avoir jusqu’à 17 000 € d’aide pour l’achat d’une voiture électrique. Vous pouvez également faire le choix de l’hybride rechargeable. Vous pouvez découvrir toutes les aides à l’achat d’une voiture électrique. 

Si l’autonomie de la voiture électrique vous fait peur, sachez que désormais les voitures électriques peuvent parcourir environ 500 km et que l’autonomie ne cesse de progresser. Les constructeurs automobiles se livrent une bataille très importante à ce sujet ! Tesla reste toujours le meilleur dans ce domaine avec une autonomie de 1000 km. 

 
Borne de recharge voiture électrique
Les bornes de recharge pour voiture électrique

Les bornes de recharge : il n’y en a pas assez !

C’est vrai que le nombre de bornes de recharge reste toujours minime par rapport aux nombre de voitures électriques : 337 986 véhicules électriques en circulation. La solution de recharger sa voiture chez soi reste la meilleure solution pour vous assurer un certain confort, notamment celui de pouvoir vous assurer que votre véhicule est chargé le lendemain. 

Yespark innove dans la mobilité et vous permet ainsi de vous permettre de louer une place de parking avec borne de recharge ! Simple et sans engagement, prendre un abonnement ne vous prendra que 5 minutes.  Si vous ne trouvez pas votre bonheur alors faites nous la demande d’une borne de recharge proche de chez vous. 

 

Yespark et la mobilité électrique

Yespark innove dans la mobilité et vous propose de louer une place de parking avec borne de recharge. Moins coûteux, vous vous assurez l’accès à une place de parking attitrée et sans engagement ! 

Il n’existe que 30 000 bornes de recharge sur la voie publique, elles sont très mal dispersées ! De plus, trouver une borne de recharge publique reste un parcours du combattant, car tous ne sont pas en état de fonctionnement. Enfin, charger sa voiture avec une borne de recharge publique vous est plus coûteux, et encore faut-il que vous ayez le bon abonnement et la bonne carte. 

Avec Yespark, vous oubliez tous vos soucis. La recharge de votre véhicule coûte 2x fois moins cher qu’un plein d’essence pour une voiture équivalente. Par ailleurs, aucun frais de mise en place de la borne ne vous sera demandé ! Tout cela, en roulant plus propre…

Nos bornes sont adaptées à vos véhicules électriques et à la recharge d’une voiture hybride rechargeable. Si vous avez des questions, n’hésitez pas à nous contacter à hello@yespark.fr

A bientôt ! 

 
Les avantages Yespark
Profitez de 48 heures d’essai.
Accès en quelques minutes.
Sans engagement.