Skip to content
location parking

L’utilisation de la voiture en 2020 et ses conséquences

2020 a été une année très particulière, entre le confinement strict de mars à mai puis le deuxième confinement de fin octobre à début décembre, et enfin un troisième confinement certains départements, les Français n’ont pas eu d’autres choix que de rester chez eux. On pourrait penser que la voiture a très peu été utilisée.

Cette utilisation très restreinte a plusieurs conséquences, une baisse drastique de la mortalité routière et des embouteillages ont disparu. En 2020, la mortalité routière a atteint un seuil historiquement bas. Ces deux phénomènes ont un impact direct sur votre quotidien. En effet, le fait que la mortalité baisse et qu’il y ait peu de bouchons vous permet de bénéficier d’une réduction sur le prix de votre assurance. 

Alors qu’un troisième confinement a été décrété ce jeudi 18 mars pour 16 départements se pose la question de savoir quoi faire. Que faire de sa voiture si l’on en a plus l’utilité, comment garer sa voiture dans un lieu sécurisé 24h/24 sans craindre une amende pour non-respect du confinement



La mortalité routière en 2020 : quel impact ? 

En 2020, ce sont 2550 personnes qui ont perdu la route soit 700 de moins que l’année 2019.


utilisation voiture et mortalité routière

Cela représente une baisse de 21%. L’une des principales pour que ce chiffre ait baissé ce sont les confinements, mais la montée en puissance de l’utilisation des vélos et des trottinettes est également l’une des raisons pour lesquelles la mortalité est si basse. 


Etant donné que la mortalité a été si basse, les assurances voitures elles ont fait un geste. Bien que le prix de votre assurance voiture ait pu augmenter du fait que le coût des pièces quant à lui croit. Il n’empêche que vous pouvez bénéficier d’une réduction sur votre assurance voiture suite à la non-utilisation de cette dernière pendant les confinements et notamment lors du premier confinement. 


Le nombre d’embouteillages a baissé en 2020

Afin de contrer l’épidémie du COVID-19, les mesures de confinement ont fait que les embouteillages ont baissé en 2020. De même, l’obligation de faire du télétravail a permis à de nombreux salariés de faire des économies de temps, et de ne plus utiliser leur voiture pour se rendre sur leur lieu de travail. Sur les 416 villes surveillées par l’équipementier à travers le monde, 387 ont en effet connu une baisse des embouteillages, tandis que seulement 13 ont vu leur taux de congestion augmenter. 


Embouteillage 2020

En revanche en mai et juin le trafic routier a repris et c’est à ce moment précis que l’on a constaté une hausse importante des bouchons. Mars et avril furent des mois sans bouchons, mais en été 2020 on a connu des records. Cela est notamment dû à la volonté des Français d’éviter les transports en commun pour éviter d’être contaminés par la COVID-19. 

Le 29 octobre est l’une des journées où l’on a battu des records en termes d’embouteillage avec plus de 552 kilomètres en Île-de-France. L’annonce du deuxième confinement a fait fuir de nombreux Parisiens avant l’entrée en vigueur de ce confinement. 


Des parkings toujours utilisés

Si les confinements font que les voitures ont moins été utilisées à certains moments de l’année, il n’empêche que le besoin de garer sa voiture reste un enjeu important pour les automobilistes. Chez Yespark, on a enregistré une baisse drastique du nombre d’ouvertures des portes de parking, car nos abonnés n’utilisaient pas leur parking. Pour autant, en dehors des personnes qui ont fui les grandes villes pour “confiner” à la campagne, le nombre d’abonnés n’a que très peu baissé lors du deuxième confinement. 



Le besoin de parking reste toujours important, et cela peu importe les circonstances. Les automobilistes ont toujours besoin de pouvoir garer leur véhicule dans un lieu sécurisé que ce soit en milieu rural ou urbain. 2020 reste une année où l’utilisation de la voiture a été diminuée seulement par les confinements. En dehors de cela, le nombre de voitures en circulation ne cesse de croître puisque 38,2 millions de voitures sont en circulation en France. De nouveaux modèles font leur apparition, comme les voitures électriques. Cette hausse de vente est principalement due aux différentes aides financières mises en place pour l’achat d’une voiture électrique.


Des parkings modernisés : location de parking avec borne électrique

Bien que les mentalités changent et que les français optent pour des moyens de transport plus propres et plus respectueux de l’environnement, il n’empêche qu’avoir une voiture reste toutefois indispensable. La voiture électrique est la grande gagnante de 2020. 

Pour répondre à la demande des nouveaux propriétaires de véhicules propres, Yespark installe dans ses parkings des bornes de recharges. Nous avons ainsi mis en place des abonnements pour louer une place de parking avec borne de recharge. L’abonnement à la borne électrique est à partir de 29,90€. Il comprend à la fois l’utilisation de la borne de recharge et la consommation électrique (choisie en fonction de vos besoins). 


yespark recharge


Louer une place de parking avec borne de recharge est désormais possible. Nous répondons ainsi à la double problématique de tous les automobilistes propriétaires d’une voiture électrique : une place de stationnement et un lieu de recharge disponible 24h/24. 

Si vous avez des questions concernant notre service de location avec borne de recharge, vous pouvez nous contacter à hello@yespark.fr


parking avec borne de recharge

Louer une place de parking

2 jours d’essai gratuit
Sans engagement
Assistance 7 J/7

Vous aimerez aussi